Et là "normal" je vous assure c'est plus que positif. Nous avons donc emmenagé le 29 novembre et pour vous dire, le déménagement et ouverture des cartons etc... ont été une partie de plaisir en comparaison du reste. Parce que habiter dans un appart en pleine rénovation, et bien c'est la merde! Si vous croyez qu'il suffit de peindre et ben pas du tout, vous n'y êtes pas du tout, la mesure de la tâche entreprise vous échappe complètement.
Les murs ayant été fraichement replatrer il faut:
0) attendre que le platre soit bien, très bien, sec. Comme toutes les pièces n'ont pas été platrées en même temps ça peut varier. Ensuite:
1) poncer
2) boucher les trous
3) repasser un p'tit coup de ponssage
4) passer l'enduit
5) la première couche de peinture
6) la seconde couche de peinture

A cela vous ajouter qu'il y a les murs et les boiseries (portes, tours de portes, pleintes...) qui sont en général de couleur différente et de toutes manières, ce n'est pas la même peinture. Comme vous n'avez pas envie d'avoir un résultat super moche, vous utilisez du scotch pour ne pas dépasser. Hors pour mettre le scotch il faut attendre que la peinture (du mur ou du bois ça dépend de la première surface que vous avez peinte) soit bien sèche, sinon quand vous enlevez le scotch ça se décolle (si si, je vous assure).
Et puis comme vous vivez au milieu de tout cela et que vous n'avez pas vraiment envie de vous étouffer en dormant ou de finir intoxiqué à l'hosto et bien vous vous arrangés pour terminer complètement la chambre d'amis (boiseries comprises) avant de commencer la chambre. Et puis il y a vos cartons, avec vos fringues de boulot, parce que c'est pas tout ça, mais il faut bien le payer l'appart, alors vous bossez pendant la journée, les travaux c'est le soir et le week end. Bon on a quand même pris des jours de congés. Aaaah et j'ai failli oublier la poussière blanche collante qui s'infiltre partout... un plaisir.
L'addition totale c'est 20 jours (2 semaines et trois week end)  pour 55 m2. Et oui :o)

Bon d'accord c'était pas si terrible que ça, on s'est un bien marré quand même, surtout à 10 heure un soir que j'ai décidé de changer la couleur des pleintes, ben ouai c'était vraiment trop jaune pipi.
On a fait du sport: pas mal d'abdos, ouai ouai ça c'est pas mal.
On en a fait profité la collectivité: j'ai renversé la moitié d'un pot de peinture de 12 litres dans le Westerpark (pas la grosse tache sur la piste cyclable du milieu ça c'est quelqu'un d'autre!) moi j'ai fait ça discrètement quand on passe de l'autre coté de la piste cyclable). Promis j'ai pas fait exprès.
On a fait des victimes collatérales: J'ai perdu 3 boutons à mon pantalon qui ne tenait plus que pas un bout de ficelle à la fin, et bousillé mes baskets Nike, celles qui font un p'tit squizz squizz à chaque pas, bon débarras!

Voilà, vous voyez rien de bien bien grave, on a survécu, notre appart on le connait par coeur, chaque trou, chaque tache de peinture nous est familière. On a fait quelques économies... pas trop quand même parce qu'on a acheté trop de matos entre autres. On est quand même un peu fier de nous. Parce qu'on n'y connaissait rien. Et surtout on apprécie, mais on apprécie vraiment d'être chez nous, on l'aime notre appart, avec sa cuisine couleur sorbet à la fraise, ses plaintes glace au nougat, son mur en cubes transparents entre la chambre et la douche, le coin bureau, le sol à la teinte de miel. On l'aime et on adore y inviter du monde... mais ça c'est pour le prochain post :o)